Fève, bine, haricot, légumineuse… Qui est quoi?

À la demande de Valérie, amie française installée ici mais qui se retrouve un peu confuse et je la comprends, je vais vous indiquer les différences entre les termes utilisés pour nommer les petits machins durs dont ce blog se veut le porte-parole. Laissons-les parler!

Mme la Fève: Allo! Merci de me donner l’occasion de me présenter, parce que je ne suis pas la même personne des deux côtés de l’Atlantique. Voici comment le Larousse me décrit: « plante annuelle (papilionacée) à longue gousse, dont on consomme les grosses graines, vertes ou sèches; les graines de cette plante. Québec: pour haricot on dit « fève verte ». Petite sculpture en porcelaine qu’on cache dans la galette des rois. » Alors je suis molle et on peut me manger crue au Québec alors qu’en France, je suis dure et on me mange cuite. Mais dans les deux cas je casse les dents le 6 janvier.

Monsieur le Haricot: salut! Moi je suis le frère jumeau de Mme la Fève et j’adore mélanger les gens. Voici comment le Larousse me décrit: « plante annuelle ou vivace (papilionacée), grimpante, à feuilles trifoliolées dont on cultive de nombreuses variétés pour ses gousses (haricot vert) ou pour ses graines, qui sont des légumes très répandus. Fruit du haricot. »

Chose Bine: yo! Mwé chu un machin kyé pas français. Je veux dire « bean » mais genre comme en français. Chu surtout au pluriel, genre que tu pètes fak tu dis à tout le monde que t’as mangé des « binnes », tsé des « fèves au lard » mais « fèves au lard » c’est bin trop long fake tu dis « binnes ». La fille du blog a l’utilise mon nom tout croche pour dire aussi des zaut’ choses pour pas écrire « légumineuses » tout le temps passke ça itou c’est trop long.

Mademoiselle de la Légumineuse: bonjour!! Monsieur Larousse me décrit comme suit: « Plante dicotylédone, dont le fruit est une gousse, exploitée comme légume(pois, haricot), fourrage (trèfle, luzerne), pour l’ornement (acacia) ou pour le bois (palissandre). »

Merci tout le monde. Donc, on assiste ici à un épisode de la série « Plus j’en sais, moins je comprends », écrit par des siècles de partage et d’approximation linguistique. Désolé, Valérie, j’ai vraiment voulu t’aider.

Lisez ce que Wikipédia en dit: « Les haricots ont été appelés aussi « pois » ou « fèves ». Ce dernier terme est resté vivace dans le français du Québec où les « fèves au lard », les « fèves de chantier », se préparent en réalité avec des haricots[19]. Cette confusion entre fève et haricot pourrait venir de l’influence de l’anglais bean ou au fait que le haricot fut importé en France et confondu avec la fève[20] qui désigne aussi la fève (broad bean). Dans le créole des Antilles, le haricot s’écrit pwa. »

Je ne me lancerai pas dans une campagne de dictature linguistique, imposant une définition unique aux mots et aux choses. De toute façon, même le Larousse y perd son latin.

Alors prenons pour acquis qu’ici, sur ce blog, puisqu’il est question de légumineuses comestibles pour les humains, les termes fève, haricot et bine sont synonymes. Les « binnes » au pluriel sont des fèves au lard et les grains bien ronds qu’on fait sécher et qui se sauvent des photoshoots sont des pois (verts, jaunes, cassés, etc). Les haricots ou fèves dont on mange aussi la gousse sont excellents mais inutiles pour ce blog. Appellez-les comme vous voulez. Tsé, tant qu’on mange des légumes….

Et vous? Dites-vous « fève » ou « haricot » pour les trucs longs verts ou jaunes?

Publicités

3 réflexions sur “Fève, bine, haricot, légumineuse… Qui est quoi?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s